En ce week-end de Mai (19 et 20 Mai), la E-Team s’était donné rendez-vous à Dignes les Bains pour l’Enduro des terres noires. Kenny Muller, Jérôme Gilloux et François Dola (qui abandonnera après la première spéciale) représentaient à eux trois notre team dans les Alpes de Haute Provence. Une belle course que Kenny nous vivre de l’intérieur:

« Ce weekend l’enduro des terres noires rassemblait 450 participants dont une quarantaine de VAE. Je monte avec mon pote Jérome Gilloux avec qui je partage de bons moments, mais aussi les liaisons sur nos VAE.Au menu de belles spéciales entre 7 et 10 min toutes bien différentes les unes des autres.

Le samedi la météo nous a joué des tours. La première spéciale était très grasse sur le haut puis physique dans les terres grises avec des ruptures de pentes où l’on ne savait pas où aller, avec quelques frayeurs à ne pas vouloir couper !! La spéciale 2 qui passe sur les crêtes des terres grises a longtemps été interrompue pour que l’hélico puisse venir en aide à un jeune blessé. On part après un petit orage qui a rendu les crêtes complétement impraticables…Sortie de route dès le premier virage avec deux jolis roulés-boulés !! Heureusement qu’un arbre interrompt mes cabrioles, je remonte avec le vélo sur le dos, j’arrache mon garde boue qui empêche la roue de tourner à cause de la boue qui s’est agglomérée. On m’arrête rapidement en me disant que c’est impossible, en effet je ne sais pas comment je serais arrivé au bout de ces crête…On remonte difficilement à l’envers la spéciale puis on va directement rejoindre le départ de la SP3.

Le terrain est maintenant sec et poussiéreux, je me régale! Le grip est fabuleux, je suis bien sur le vélo, les « coups de culs assassins » pour certains passent bien en VAE et j’arrive à attaquer tout le long! On rentre au paddock sous la pluie puis on remonte pour la dernière spéciale. Là-haut il pleut sans dis continué, on s’élance et là c’est grandiose, il y a du grip, de belles courbes taillées dans la pente, une pellicule de boue sur le dessus, ça glisse juste ce qu’il faut, je double en pagaille et je suis comme un fou sur mon vélo, c’est la régalade, en bas j’ai la banane! On rentre au paddock, on lave les bikes on prend une douche chaude fort agréable, puis on mange ensuite on dort dans la voiture…

Dimanche grand ciel bleu au réveil, ça va être top. On est les premiers à s’élancer. Au début quelques courbes dans la bonne terre puis la vitesse augmente.2pingles serrées et parties physiques se succèdent. Je roule bien rond, bien placé sur le vélo là encore le grip est phénoménal et malgré quelques sorties de route je suis content de moi.

On remonte au même endroit que la veille pour la dernière spéciale du weekend, départ entre les buis puis sous-bois tantôt avec appui tantôt à plat ou en devers. 10 min de virages sur un terrain lisse c’est génial!. Arrivés en bas on décide de remonter pour la refaire, c’était tellement bon. Depuis le début de la saison, cela fait déjà pas mal de courses que l’on s’échange les podiums avec Jérôme. C’est à mon tour d’être devant, je gagne l’enduro en catégorie e bike. Une belle course malgré la météo qui a compliqué les choses. Merci au club Rando 04 pour l’organisation et les tracés sublimes et tout particulièrement à David Missud et Chris Genty. Merci à La roue libre, Mavic, moustache et tribe sportgroup pour le matos au top. »

 


Jérôme Gilloux à l’attaque.

Kenny Muller, avec du grip comme il aime tant!

Kenny Muller file vers la victoire…

…et un nouveau podium pour les 2 pilotes du E-Team Mavic La Roue Libre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.