La 23ème édition de la Mégavalanche de la Réunion avait lieu ce week-end et Kenny Muller, membre du E-Team Mavic La Roue Libre, était de la partie. Au guidon de son Moustache Race sur les pentes du Maïdo, Kenny a montré encore tout son talent sur cette course mythique de fin de saison. Il nous raconte sa course vue de l’intérieur:

« Ca y est la saison s’est terminée ce dimanche sur la méga de la réunion. Quelle saison ! Et comment mieux la terminer que par une semaine sur cette île magnifique ?

La réunion c’est magique. Bord de mer, beau temps, chaleur et en montant en altitude une température plus fraîche, propice aux balades à vélo ! Mer, soleil, mangues et ananas, un vrai régal quand on connaît les températures en métropole…

Côté course : le parcours de la méga se décompose en trois parties. La première sur les dalles de lave du Maïdo à 2200m d’altitude suivie rapidement par la jungle. La dernière partie est composé de pistes au milieu des champs de canne à sucre. Les pluies en altitude ont rendu la première partie très délicate : les dalles très glissante et les racines de la jungle également avec pas mal de boue. C’est tout de même un vrai plaisir de rouler ce pump track géant et glissant en pleine jungle : une ambiance particulière, avec une humidité incroyable, nos vêtements sont détrempés mais c’est un plaisir de rouler dans la boue sans avoir froid !! Un vrai plaisir à piloter sur cette partie haute du parcours que ce soit en reconnaissance ou en course!

 

 

Le samedi la qualif des E-bikes se déroule au dessus de Saint Gilles dans la savane. Nous avons trois tours à faire d’une boucle typée XC. Ce n’est pas vraiment ma vision du E-bike : c’est assez roulant on est souvent bloqué par le moteur à 25km/h. Il n’y a que peu de passages techniques et la chaleur est écrasante. C’est très dur et physique. Je fais comme je peux mais Greg Maillot est très fort et il gagne les qualifications.

Le lendemain c’est la course! Nous partons 15min après les challengers, avec la crainte de les rattraper dans la jungle par paquets, vu le parcours glissant qui nous attend.  Au final tout se passe assez bien : le terrain a séché et les pilotes que l’on rattrape nous laissent passer sans encombres.

Je fais un mauvais départ : je suis 4ème. Rapidement je me retrouve 2ème et je double Greg  Maillot. Je pilote bien sur toute la partie haute. Je me régale dans la jungle en essayant de rester propre sans faire de grosses fautes. C’est dur de tenir le vélo dans le « défoncé » avec toutes ses racines mais c’est fun.

Je sors de la jungle en tête et je ne vois personne derrière moi. Je continue de rouler et de doubler mais je ralentis le pas sans m’en rendre compte. Greg qui a les dents longues revient sur moi et me double peu avant l’arrivée. On se bagarre un peu et dans le dernier virage je fais l’intérieur. On frotte bien mais il me devance au sprint et franchit la ligne avec 20 cm d’avance…

Je suis déçu car j’ai l’impression de ne pas avoir géré mon avance à la sortir de la jungle. J’avais 30 secondes d’avance et le plus dur était fait, avec un final sans difficultés. Mais c’est la course et cette 2ème place me servira de leçon.

Ma saison 2017 se termine. Une magnifique saison pleine de réussite, de bons moments et de belles courses( un vingtaine) grâce au VTTAE! Je remercie mes sponsors Mavic, Moustache Bikes, TribesportGroup, et La Roue Libre pour leur soutient et leur confiance pour l’année à venir. Bientôt les nouveaux vélos: j’ai hâte d’être en 2018! »

A noter la très belle deuxième place de Loris Vergier juste derrire Thomas Lapeyrie sur la course « musculaire »! Une belle performance pour Loris, lui qui n’est pas habitué à ce genre de course, qui présage une belle saison DH en 2018!

 

 

Bonne fin d’année à tous et à 2018 pour une nouvelle saison électrique!

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *